VOYAGES ski et escalade 2015 + 2016

places disponibles pour les voyages à ski suivants, Japon big powder skiing (janvier), ski-bateau LYNGEN Norvège (avril), Elbrouz (5642 m- à ski, avril- mai), Malte escalade-rockc ; en savoir plus...

 

randonnée à ski TIGNES-HAUTE MAURIENNE-VAL D'ISERE

Tignes-Val d'Isère : Ce raid à ski de randonnée vous invite à découvrir le remarquable massif glaciaire de la Vanoise entre Val d'Isère et la frontière franco-italienne. Skis aux ; en savoir plus...

 

Ascension, gravir l'aconcagua

Participez à l'ascension du Cerro Aconcagua 6967 m, plus haut sommet des Amériques, découvrez nos programmes de treks et expéditions en Argentine sur ce sommet légendaire, peu diff ; en savoir plus...

 

ski hors piste en Savoie et ESPACE KILLY

venez freerider dans la poudreuse de Val d'Isère-Tignes; venez découvrir le ski hors piste et le ski de rando en Vanoise sur les sommets de Vanoise- Tarentaise ; en savoir plus...

 

Gravir le Mont blanc avec un guide haute montagne

Un des produits phares de notre gamme de prestation est l'ascension du Mont Blanc à pied en été.voyez une offre unique à nos clients "Doublez vos chances d'atteindre le sommet ; en savoir plus...

 

Randonnée Val d'Isère au Grand Paradis en Italie

Ce raid à ski de randonnée vous invite à découvrir les remarquables massifs glaciaires de la Vanoise et du Grand Paradis. Face à la Vanoise, nous suivons la lisière du massif du Gr ; en savoir plus...

 

Ascension de l'Elbrouz à pied ou à ski

Le plus haut sommet du continent Européen. Voyage de 10 jours à partir de 3090¤ ! ; en savoir plus...

 

Ski de rando ou hors piste Chili-Argentine

skiez ou gravissez les majestueux volcans du Chili au milieu de paysages magnifiques et d'innombrables lacs, au-dessus de la forêt primaire. ; en savoir plus...

 

 

Dent du géant

Les Guides Alpamayo vous propose : Dent du géant

 

La dent du Géant ou aiguille du Géant est un sommet du massif du Mont-Blanc, culminant à 4 013 m, sur l'arête frontière entre la France et l'Italie, à cheval sur la Haute-Savoie et le Val d'Aoste, entre le mont Blanc et les Grandes Jorasses.

Du fait de son altitude supérieure à 4 000 m, de son allure spectaculaire, et de son accès rapide depuis le col du Géant (lui-même accessible en remontée mécanique) et de son escalade facilitée par des câbles fixes, c'est un des sommets les plus fréquentés du massif.

Deux de ses voies font partie des 100 plus belles courses du massif du Mont-Blanc de Gaston Rébuffat, classées en 1973 par ordre de difficulté : la voie normale (couplée avec la traversée des arêtes de Rochefort) (n°33) et la face sud (n°57).

De nombreuses tentatives avaient été effectuées dans les années 1870. En 1871, Edward Robson Whitwell et ses guides, les frères Christian Lauener et Johann Lauener, renoncèrent « après l'avoir attaquée de trois côtés » ; Whitwell conclut : « on peut donc classer cette aiguille parmi les inaccessibles. Il restera donc toujours quelque cime orgueilleuse, quelque aiguille du Géant ou du Dru pour montrer au grimpeur qu'il n'est pas encore tout puissant »3. En 1875, Genolini et Stanga, avec les guides J.L. Lanier et Émile Rey, « le prince des guides », s'arrêtent à cent mètres du sommet. Jean Charlet-Straton fit une tentative en solitaire le 20 juillet 1876 sur l'arête nord, laissant un drapeau à quelques dizaines de mètres du sommet ; il dit à propos de la dent du Géant et du Petit Dru (où il avait également échoué en solitaire, mais dont il réussit finalement la première en 1879) : « Je trouve ces deux aiguilles très fières, et, quoiqu'elles ne veuillent pas se laisser gravir par des êtres humains, je leur porte un profond respect. Ce sont de grandes dames, qui désirent rester vierges, et elles ont peut-être raison. »4. En 1877, l'ingénieur M. de Filippi, Mme Jola Caccia-Reynaud, le marquis del Caretto, Lord Wentworth avec les guides J.L. Lanier, Émile Rey, Proment et Bich, se séparèrent en deux équipes de part et d'autres du sommet et tentèrent de se faire passer une corde par dessus le sommet à l'aide de fusées d'artifice, sans succès à cause du vent3. En 1880, la très forte cordée d'Albert F. Mummery et Alexandre Burgener (qui avaient lancé l'ère de l'alpinisme acrobatique) essaya sans succès de forcer la face sud-ouest (voie normale actuelle, avec les plaques Burgener), et Mummery laissa sa carte de visite dans une bouteille avec le commentaire célèbre « Absolutely inaccessible by fair means »


N'hésiter pas à nous contacter

 

 

/
Guides Alpamayo - Yves ASTIER - BP 9 - 73701 Bourg St Maurice cedex - Tél. : +33(0)6 07 78 52 44 - - © 2017  airmes communication, agence de publicite, création refonte site internet
retour haut de page